hepoccas/affiliation

Dis-moi où tu as mal, je te dirais ce que tu vis !

Vous pouvez me rejoindre sur facebook:gilbert yernaux

sur twitter :hepoccas

Suite a vos demande mon blog est un blog magique

Bannière blog magique

Les petites annonces

http://www.hepoccas.adpost.com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aussi étrange que cela puisse paraître, le corps exprime les maux de l'esprit. Chaque fois qu'on ne se sent pas

bien pour différentes raisons, que ce soit au travail, dans son couple ou tout simplement dans sa peau, cela

finira par se manifester sur le plan corporel. En effet, le corps exprime toujours le mal-être qui nous

préoccupe. Il a pour rôle de nous le faire savoir, de nous montrer qu'il est important de changer la situation

avant que ce ne soit la situation qui nous change complètement et que le mal se convertisse en maladie.

Ce n'est pas un point de vue, ni une supposition de ce qui touche au corps et qui est en lien avec l'esprit. Il

suffit de bien observer nos vies, de regarder ce qui s'y passe lorsque nous souffrons de tels ou tels maux.

Lorsque j'étais plus jeune, je travaillais en tant qu'aide-médico-psychologique dans un centre pour enfants

handicapés physiques. Deux jeunes filles du même âge souffraient d'un cancer des os. Bien sûr, nous n'avions

pas fait de relation avec le vécu de ces deux jeunes filles et leur maladie avant qu'un médecin cancérologue

avec lequel nous avions eu une réunion nous parlât de ce lien.

En étudiant les deux cas, nous apprîmes que l'une et l'autre avaient eu un passé franchement difficile. L'une

d'elles avait souffert des années durant d'attouchement sexuel de la part de son beau-père. Quant à l'autre,

elle avait découvert les corps de ses parents morts, en rentrant de l'école, alors que le père venait de tuer son

épouse avant de se donner la mort.

Les traumatismes violents qu'avaient subis ces deux jeunes filles avaient eu pour conséquences des maladies

graves ; le cancer des os.

 

On peut se demander pourquoi le corps réagit aussi fortement, et pourquoi il fait tant souffrir. La réalité, c'est

que le corps et l'esprit ont souffert d'un traumatisme qui n'a pas été compris, guéri et soulagé. La souffrance

du traumatisme continue de se propager dans le corps.

 

Si l'on regarde de plus près ces deux cas, on remarquera que le squelette représente la structure de l'être. Les

fondations sont atteintes par le cancer et la structure en est fragilisée au point de ne plus pouvoir répondre à

sa fonction première ; porter l'individu et le maintenir debout vaillant et fort. Les expériences douloureuses

que l'une et l'autre ont souffertes déstabilisent profondément. On constate que la structure familiale a été

affectée, puis détruite. C'est exactement ce que le corps manifeste, une destruction complète de la structure.

Je ne sais dire si c'est inéluctable, si le vécu est la conséquence du mal dont ces jeunes filles souffrent. Mais ce

dont je suis sûr, c'est que le lien existe bien, et qu'il est vérifiable presque toutes les fois que le corps

manifeste qu'il a mal.

Je m'inscris a votre newsletters
Prénom :
Email * :
* champ obligatoire.

Je vous tiens au courant des nouveau articles paru ou a paraitre Salutation gilbert I'll keep you informed of new articles published or forthcoming greeting gilbert

http://hepoccas.e-dilic.com

Design : Bordeaux.my - Crédit photo : C.R. - Tous droits réservés